FILIERE VANILLE : LES COURS DU BOURBON DE MADAGASCAR EN CONSTANTE HAUSSE

Le prix de la vanille sur le marché international a connu une augmentation cette année. Selon la presse tahitienne, le cours de vanille Bourbon en provenance de Madagascar a explosé cette année, et la vanille de Tahiti a par ailleurs connue une reprise des prix depuis le début de la saison de coupe en mars 2017. C’est la première fois que le cours de la vanille Bourbon est plus élevé que celui de la vanille de Tahiti.

Après avoir démarré à 6000 francs le kilo en mars, le prix de la vanille mûre de Tahiti fini au mois d’août entre 10 000 et 15 000 francs le kilo. Par contre, le kilo de vanille sèche préparée est vendu à un prix moyen de 54 000 francs. Il a atteint un pic à 60 000 francs le kilo au mois d’avril. En cumul depuis janvier, la vanille de Tahiti est le principal soutien des exportations locales : sa valeur est multipliée par deux avec un volume en hausse de 45% par rapport à 2016. 

Pour le Bourbon, le cours fait les montagnes russes passant de 40 000 francs le kilo en 2003 à 3 000 francs en 2005 pour atteindre ensuite les 71 500 francs cette année.Touchée de plein fouet par le cyclone « ENAWO », la production malgache n’a pas pu satisfaire la demande, ce qui a rendu la vanille rare et a fait flamber les prix. Quant à la production, la presse tahitienne annonce également que 20 tonnes de vanille verte ont été produites, ce qui représente entre 9 et 10 tonnes de vanille sèche de Tahiti. La production de cette dernière demeure ainsi toute petite avec ses 25 tonnes produites en 2016 contre les 1200 tonnes de vanille Bourbon produites par Madagascar la même année.

Pour améliorer sa position sur le marché mondiale, la Tahiti prévoit augmenter la surface de production qui est actuellement de 70 hectares. En effet, le Pays et l’établissement de Tahiti prévoient d’installer 11 hectares d’ombrières d’ici fin 2019.Le programme pilote mis en place par l’établissement de la Vanille de Tahiti attend l’élargissement du dispositif d’installation de nouvelles surfaces de culture à l’archipel des Tuamotu et des Marquises.

Lanto RAZAFINDRAMIADANA