DIPLOMATIE : RÉOUVERTURE DE L’AMBASSADE DE MADAGASCAR A LONDRES

Une forte délégation dirigée par le Président de la République a inauguré la réouverture de l’Ambassade de Madagascar à Londres. Il s’agit d’un évènement majeur dans l’histoire de la diplomatie malgache dans la mesure où la relation bilatérale entre Madagascar et la Grande-Bretagne passe cette année le cap des 200 ans. Les deux pays entretiennent, en effet, une relation à la fois historique et particulière. « Madagascar et la Grande-Bretagne ont des similitudes évidentes, de par leur situation géographique et leur histoire. De plus, avec son poids sur le plan économique et au niveau des relations internationales, Madagascar gagnerait à consolider son partenariat avec l’un des ténors du Conseil des sécurités des Nations Unies », a soutenu le Chef de la diplomatie malgache Henry Rabary-Njaka, avant son départ.

La cérémonie officielle pour la réouverture de l’Ambassade se tiendra concrètement ce lundi 4 septembre à 13h30 GMT en présence des autorités malgaches et des représentants des autorités locales. Il faut en outre préciser que le déplacement de la délégation présidentielle sur place ne se limite pas à la réouverture de la chancellerie malgache. En effet, plusieurs rencontres avec des personnalités issues du secteur économique, politique et diplomatique de la Grande Bretagne figurent dans l’agenda de la délégation. La présence des membres de l’« Economic Development Board of Madagascar » (EDBM) dans le groupe symbolise, à cette occasion, la volonté de Madagascar de valoriser l’atout économique dans la coopération bilatérale. Du reste, il faut souligner également que le Gouvernement britannique fait partie d’un des plus importants partenaires techniques de Madagascar, à travers ses soutiens auprès des Organisations Non Gouvernementales (ONG) notamment dans la préservation de l’environnement.

Si au temps du Royaume de Madagascar, les rapports avec les britanniques relevaient plutôt du commerce et de l’évangélisation, aujourd’hui le Royaume Uni intervient dans divers secteurs. Le Gouvernement britannique collabore avec de nombreuses ONG pour contribuer à plusieurs projets, comme la préservation de l’environnement ou encore la bonne gestion des ressources minières. A part cela, à travers le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), le Royaume Uni a financé 16,9 millions de Livres Sterling pour des victimes de la sécheresse au mois de décembre 2016. En matière commerciale, il a été enregistré en 2015, 16,4 millions de Livres Sterling d’exportations du Royaume Uni vers Madagascar et 61,4 millions de Livres Sterling d’exportations de Madagascar vers la Grande Bretagne. Et depuis 2010, 17 millions de Livres Sterling ont été alloués par la Grande Bretagne dans la lutte contre la piraterie.

Cette année marque les 200 ans de l’arrivée de London Missionary Society (LMS) à Madagascar, célébrés récemment à Antsiranana. On célèbre également les 200 ans des relations diplomatiques entre nos deux pays. Relations qui ont officiellement débuté au temps du règne de Radama I qui avait invité le LMS à partager leurs savoirs et savoir-faire mais aussi leur foi. En ce temps-là, la Couronne britannique était le premier à reconnaitre l’unicité du Royaume de Madagascar en son seul Roi Radama.

Jenny RAZAKASON